sommaire
visiteurs depuis septembre 2002 --

les fêtes passées

Toutes vos photos sont les bienvenues.
Vous pouvez les envoyer (format jpeg par ex) à
marc.poelmans@skynet.be
avec la date et les personnes reprises sur l'image

Merci d'avance

sommaire images d'autrefois

1949
1950
1951

Léonard Cordy Tambour-major 1950 Corps des tambours des Francs Arquebusiers en 1950
Léonard Cordy Tambour-major et le Corps des Tambours mené par Léonard Cordy
scéance académique des Francs Arquebusiers 1950, discours de M. Michaux"Gasse" des Dames vers 1950 à Souvré, Victor Michiels et son épouse Marie Bourdoux
Séance académique, discours de M. Michaux
"Gasse" des Dames vers 1950 à Souvré, Victor Michiels et son épouse Marie Bourdoux


1950, la guerre oubliée

Depuis la fin de la guerre, un autre conflit plus latent perdure qu'on appelera la Guerre Froide, entre le bloc communiste et les autres, alliés des USA
Le seul véritable affrontement sera la guerre de Corée de 1950 à 1953.
A la suite de la seconde guerre mondiale, la Corée, qui avait été envahie par le Japon depuis 1910, sera divisée en deux ; Corée du nord qui sera alliée de la Chine et de l'URSS qui y installe des forces d'occupation et donc communiste, et la Corée du Sud, qui instaurera un régime capitaliste et où les USA installeront aussi des forces armées.

L'échec de tenue d'élections libres dans la péninsule en 1948 aggrava la division entre les deux côtés.
Le 38e parallèle devint une frontière politique entre les deux pays divisés.
Des négociations pour la réunification continuèrent dans les mois précédant la guerre mais sans succès et les tensions s'intensifièrent.
Des escarmouches et des raids inter-frontaliers étaient fréquents jusqu'à l'escalade et une véritable guerre quand les forces du Nord envahirent le Sud le 25 juin 1950.

La même année, l'URSS boycotta le Conseil de sécurité de l'ONU qui en l'absence d'un veto soviétique, passa une résolution autorisant une intervention militaire en Corée, suivant les USA et d'autres pays alliés.
Le sud repoussa le nord au delà du 38e parallèle jusqu'à l'intervention de la Chine.
Les soviétiques, bien que n'intervenant pas ouvertement dans le conflit, approvisionnèrent le nord..

Le 27 juillet 1953, un armistice fut signé établissant la frontière au 38e parrallèle.

Les tensions entre les deux pays existent encore au 21e siècle avec une Corée du nord pauvre aux mains d'un dictateur et une Corée du Sud riche.

Le béret brun s'orne d'un insigne qui symbolise les deux communautés belges:
un goedendag* pour les Flamands et une francisque pour les Wallons.

La croisade que les Volontaires allaient accomplir est concrétisée par un heaume de chevalier brabançon et par un écu frappé du Lion Belgique

Le badge Belgium orne ma manche du blouson.

*
Improprement car il s'agit en fait d'une masse d'arme, souvent confondue avec le goedendag qui était en fait une pique.


Insigne de béret des volontaires luxembourgeois
Régiment Charlotte

On l'oublie mais des belges participèrent au déploiement des force onusiennes. Drapeau du BUNC luxembourgeois
En quatre années de présence sur place, plus de 3.000 volontaires belges et luxembourgeois ont pris part au combat, dont près de 150 sud-coréens.
Une véritable fraternité d’armes est née entre les trois nations, qui perdure encore aujourd’hui.

Répondant à  l’appel des Nations Unies, comme la Constitution Belge interdit l'envoi de miliciens sur des théâtres d'opérations hors frontières, le gouvernement décida la formation d'une unité de volontaires de la force d'un bataillon d'infanterie.
Le KaminaPlus de 2000 candidats ont été examinés aux centres de sélection de Gand et de Namur et c'est le 18 septembre 1950 que les Officiers et les Sous-officiers arrivèrent au Centre des Commandos de Marche-les-Dames pour y subir un premier et rude entraînement.
L'effectif prévu du bataillon de 900 hommes ne fut jamais atteint. Il se composait de volontaires, de soldats de carrière et de réservistes. En Corée le bataillon fut renforcé progressivement de soldats indigènes.
Le 2 octobre, les volontaires agréés, au nombre de +/- 700 rejoignirent le camp de Bourg-Léopold et le 7 octobre, l'unité de régime linguistique bilingue-un bataillon à l'organisation légèrement modifiée- reçut la dénomination de "Corps de Volontaires pour la Corée" .
En Corée, le commandement américain le baptisera BUNC, Belgian United Nations Command.

Peu après, le bataillon belge fut rejoint par un peloton constitué de Volontaires du Grand-Duché de Luxembourg .

Le 18 décembre 1950, le navire de transport Kamina, parti depuis le 11 novembre, débarque à Busan : à bord se trouve le bataillon belgo-luxembourgeois, composé de quelque 700 volontaires.

Durant cette guerre, le BUNC (Belgian United Nations Command) se distingue lors de combats violents, dont les batailles de l'Imjin, d'Haktang-Ni ou encore de Chatkol sont encore gravées dans la mémoire des vétérans.

Le bataillon belgo-luxembourgeois fut incorporé: au 1er Corps US, à la 3ème Division US (Roc de la Marne), à la 1ère Division de Cavalerie US, à la 29ème Brigade britannique.

1st US Corps USA 1st US Corps USA 1st Cavalry USA 3rd Division USA 15th Infantry Rgt USA

29th Infantry Brigade GB

O.N.U

1st US Corps USA 1st Cavalry USA 3rd Division USA 15th Infantry Rgt USA 29th Infantry Brigade GB

Belgians Can Do Too !
Belgians Can Do Too! était le slogan inscrit sur le pare-brise de la jeep de l’aumônier de l'unité, le père Vander Goten, durant la bataille du triangle de fer.
Voyant l'épuisement des troupes, l'aumônier recopia la devise du 15e régiment d'infanterie US, "Can do",
aux côtés desquels les belges combattaient pour tenter de leur remonter le moral
Berugis number one
C'est ainsi que les Coréens appelaient les belges dont ils admiraient le courage.

Les Bérets Bruns livrèrent toutes leurs opérations offensives et défensives sur un terrain très secoué, sous un climat difficilement supportable avec des étés brûlants et poussiéreux, des hivers extrêmement rigoureux, des averses ininterrompues, de jour comme de nuit et l’envahissante et omniprésente boue de la mousson.
L’ennemi était fanatique, bien plus nombreux que les troupes alliées, mieux adapté au climat et coutumier des opérations de nuit ce qui exigeait des Belges une résistance psychique et physique exceptionnelle.
3171 Belges et 78 Luxembourgeois servirent en Corée.


Dans un premier temps, le bataillon belgo-luxembourgeois mène des actions de guérilla dans la région de WAEGWAN, puis, à côté de la 29e brigade britannique, participe aux durs combats de l'IMJIN et de l'HANTAN-GANE face à la 63e Armée chinoise, avant de se retirer en bon ordre.
Le major MOREAU de MELEN, qui fut Ministre de la Justice (1948) et Ministre de la Défense Nationale (1950) s'y illustra particulièrement à la tête d'une petite unité de chars du 7 Rgt US, le 23 avril 1951, et lors du passage de l'IMJIN le 4 août 1951.
Le CVC, se conduisit vaillamment à "BROKEN ARROW" en octobre 1951 et à KOJAKKOL (fin 1951).
En février 1952, le lieutenant-colonel VIVARIO prend le commandement du bataillon.
Les missions dévolues à celui-ci alternent en montées en ligne et missions de réserve.
Rondes, patrouilles de reconnaissance et patrouilles de combat sont au menu quotidien.
Un an plus tard, c'est le lieutenant-colonel GATHY qui assure le commandement, lors de violents accrochages sur la position de CHATKOL.

Drapeau du BUNC luxembourgeoisLe Luxembourg avait décidé de s'engager militairement dans la guerre de Corée

Le premier contingent luxembourgeois comptant 43 volontaires, fut commandé par le Lieutenant Jos WAGENER .

Il était rattaché comme 3e peloton à la compagnie A.
Les sous-officiers suivants étaient de la partie : l'adjudant Walter STEFFEN, les sergents-chefs Robert MULLER et Aloyse FRANK et le sergent Louis PETERS.
Ce 1er contingent resta jusqu'au 30 septembre 1951.
Drapeau du BUNC luxembourgeois

Stèle à AttertLe 2eme contingent luxembourgeois sous le commandement du Lieutenant Rudy LUTTY, était composé de 46 volontaires.
Il prenait la relève le 24 mars 1952 et il devait rester jusqu'au début de 1953.
Les sergents Robert FEIEREISEN, Jos STURM, Ernest GOLDSCHMIT, Robert MORES, Eugène JANS et Robert HATTO constituaient le cadre sous-officier.

Le drapeau luxembourgeois porte les mêmes citations que le belge: IMJIN - HAKTANG-NI - CHATKOL - CORÉE 1950-1953
et les citations coréenne et américaine.
Citation Corée Citation USA
Luxembourg Armed Forces - Relations Publiques Etat-Major de l'Armée , B.P. 1873, L-1018 LUXEMBOURG Tel: (00352) 26848-214 Fax: (00352) 26845-606 info@armee.lu

Après l’armistice du 27 juillet 1953, remplissant un rôle humanitaire d'aide aux populations, le BUNC reste sur place jusqu’au 15 juin 1955 date à laquelle les derniers éléments rentreront au pays.

3.587 Bérets Bruns se portèrent volontaires pour la guerre de COREE.
Parmi eux, il y avait 69 commandos brevetés.

3171 volontaires belges et 78 luxembourgeois s'engagèrent pour la Corée; 2636 d'entre eux participèrent aux combats.
2801 volontaires belges et luxembourgeois contractèrent un seul engagement, 352 le firent deux fois et 18 trois fois.



Leur béret fièrement porté durant cette guerre sera adopté par de nombreux régiments belges lorsque le BUNC fut dissout

Le bataillon belgo-luxembourgeois dans lequel furent incorporés de nombreux soldats sud-coréens a subi les pertes suivantes :
Tombés au champ  d'honneur :

Morts au combat :

101 belges,
BARDIAUX R.J - BEAUPREZ P. - BIRON A.H - BOGAERTS F. - BOSMANS D. - BOVING E. - BRAECKMAN C. - BROECKX J - BURNIAUX J.J. - CABUY F. - CAESTEKER M. -  CANTARELLA A. - CASIER J. CAUDRON C. - CHIRY J. - CLAES A. - CLAESEN F. - CLAEYS P. - COMPTARD C. - COPPENS J.C - CORNETTE R. - DEBLANGER O. - DECKERS  G. - DEFRAINE A. - DEGAND A. - DE GEEST G. - DEGROOT C. - DEGROOTE L. - de HALLEUX J. - DE KOSTER R. - DELEN J.B. - DE MOL O. - DENYS W. - DEPREE J. DEVOS O. - DIERCKX A. - DOLL J. -DUMONT L. - FETRO O. - FRERE L. - GOBERT G. - GENNAERT R - GOETHALS G - GOUBET P. - GUILMOT A. - HENDRICKX F.C. - HENROT L. - JANSSENS H. - JASPAERT M. - JONET J.M. - KELLENS E. - KLAUSING R. - LEEMANS K. - LELANGUE A. - LEMAIRE R. - LEMOUCHE G - LESUISSE C. - LIEKENS L. - LOQUET J. - MAES R. - MAGNIN E. - MASSET A - MISEREZ R. - MOND E.L -  MOTTART E. - NAUTS  M. - PARIS W. - PAUMEN A. - PIERAR A. - PIETERS  M. - POSWICK F. - RENSONNET D. -  ROOKS  M. - ROTSAERT M. - ROTTIERS F. - SCHELFHOUT R. - SCHMETS T. - SCHOENMAEKERS L. - SCHOUTERDEN C. - STAEL J. - STAES A. -TERDEUSE A. - THOMAS R. -  VAMECQ E. - VAN DE MERLEN K. - VAN DE PUTTE R. - VAN DER PERRE J. - VAN DRIESSCHE W. - VAN PUYENBROECK A. - VAN WOENSEL A. - VERBERNE  F. - VERDONCK G. - VEREECKE R. - VERHEYDEN J.P. - VERLEYEN W. - VERSCHRAEGEN L. - VERYSER H. - VIFQUIN A. - WANET B. - WATRISSE J. - WATTIEZ F.

2 luxembourgeois
MORES R. - STUTZ R.
9 sud-coréens attachés au contingent belge
CHANG BO HWAN - IM UNG YONG - KIM CHAN YUNG - KIM SUK JUN - IM YUNG - SONG IL DONG - CHA YONG HWAN - KIM KUY YUNG - KIM HOYN

Portés disparus : 5 belges
de DURAND de PREMOREL H - DE WINTER W - GAILLY P. - TRESINIE V. - VAN DEN BOSSCHE A.

Blessés : 478 belges et 17 luxembourgeois
2 belges décédèrent dans les camps de prisonniers de guerre nord-coréens

Les décorés de Corée

Citation CoréeCitation USA Son drapeau - Ses citations

Le drapeau  porte en lettres d'or les six citations suivantes :
une coréenne , une américain, quatre belges,
IMJIN: Bataille de l'Imjin du 22 au 26 avril 1951;
HAKTANG-NI: Combats du 10 au 13 octobre 1951
CHATKOL: Combats de mars-avril 1953
CORÉE-KOREA:31 janvier 1951-27 juillet 1953.
Ces quatre citations  valurent au drapeau l'octroi de la fourragère de l'Ordre de Léopold. 
La "Croix d'Honneur et du Mérite Militaire en vermeil 
attribuée au drapeau  par le Gouvernement du Grand-duché du Luxembourg lui a été remise le 27 mai 1994.

Après son retour en Belgique -en juillet 1955- le Corps de Volontaires belges pour la Corée fut dissous.
Son drapeau fut remis au
3e bataillon Parachutistes qui en assume les traditions.

Drapeau du BUNC belge

Monument au BUNC en Corée

Pendant les hostilités, le Corps belgo-luxembourgeois des Volontaires pour la Corée a obtenu six citations : quatre belges et deux étrangères- une américaine et une coréenne - pour les combats de l'Imjin, Haktang-Ni et Chatkol et pour la campagne de Corée.
Le Corps des Volontaires de Corée fut honoré de 2 Presidential Unit Citation Sud-Coréenne et d'une Presidential Unit Citation américaine.

Génaral Van Fleet
Le Bataillon belge et le Détachement luxembourgeois des forces des Nations-Unies en Corée est cité pour l'accomplissement exceptionnel de ses missions et pour son héroïsme remarquable dans son action contre l'ennemi sur l'Imjin, près de Hantangang, en Corée, pendant la période du 20 au 26 avril 1951.
Le Bataillon belge et le Détachement luxembourgeois, l'une des plus petites unités des Nations-Unies en Corée a infligé à l'ennemi des pertes trente fois supérieures aux siennes par ses actions agressives et courageuses contre les communistes chinois.
Durant cette période, des forces ennemies considérables, appuyées par le feu des mitrailleuses, des mortiers et de l'artillerie, menèrent des assauts furieux et répétés contre les positions tenues par le bataillon, mais les Belges et le détachement luxembourgeois repoussèrent vaillamment et continuellement ces attaques fanatiques en infligeant des pertes considérables aux troupes ennemies…
Le courage extraordinaire montré par les membres de l'unité au cours de cette période fait rejaillir un grand honneur sur leur pays et sur eux-mêmes.

Sur ordre du général Van Fleet.


Citation à l'ordre du jour de l'Armée belge

Article 1 : - Le Corps de Volontaires pour la Corée est cité à l'Ordre du Jour de l'Armée pour :
" Installé en base de patrouilles, complètement isolé à 3 kilomètres devant des lignes des NATIONS-UNIES,  sur les collines surnommées " BROKEN ARROW  à HAKTANG-NI (Corée) le  corps de Volontaires pour la Corée a résisté héroïquement au cours des journées des 11 au 13 octobre 1951 aux assauts répétés de troupes chinoises très supérieures en nombre. Malgré son effectif réduit, a réussi, après trois jours de durs combats, à maintenir sa position intacte en infligeant à l'ennemi des pertes sévères"
   " Cette citation entraîne l' inscription " HAKTANG-NI (COREE) " sur le drapeau de cette unité."

Article 2 : - La fourragère 1940 est attribuée au drapeau du Corps  de Volontaires pour la Corée, qui a déjà fait l'objet d'une première citation à l'Ordre du jour de l'Armée, par arrêté  n° 447 du 4 janvier 1952.

Article 3 - Notre Ministre de la  Défense Nationale est chargé de l'exécution du présent arrêté.

Donné à Bruxelles, le 25 juin 1953




Signé
BAUDOUIN


Kim Dae jung ( Prix Nobel 2000 de la Paix)

A tous les vétérans Belges

    Le 25 juin 2000

A l'occasion du 50ème anniversaire du déclenchement de la Guerre  de Corée, je voudrais vous exprimer toute ma gratitude pour votre noble contribution à la défense de la République de Corée et pour les efforts que vous avez accomplis pour préserver la démocratie et la liberté à travers le monde. En même temps, je tiens à rendre un hommage respectueux à tous ceux qui ont sacrifié leur vie pour ces valeurs inestimables.

Nous, les Coréens avons gardé en mémoire, la force de conviction, le courage et les sacrifices dont vous avez fait preuve pour nous permettre de rester une nation libre et démocratique.
Aujourd'hui, les idéaux de la démocratie, pour lesquels vous vous êtes si généreusement sacrifiés il y a cinquante ans, sont avec le millénaire qui commence, devenus des valeurs universelles.

Un demi siècle après la Guerre de Corée, nous souhaitons vous honorer et réaffirmer l'amitié et l'alliance entre nos pays, une alliance consolidée par le sang versé. Aujourd'hui, nous sommes plus que jamais résolus à oeuvrer avec détermination avec toutes les Nations amies pour le bien  de l'Humanité et la paix dans le monde.


Je vous remercie encore une fois pour votre noble et généreux esprit de sacrifice et vous souhaite de tout coeur santé et bonheur pour vous-même et votre famille.

KIM DAE-jung

Président de la République de Corée


courrier du BUNC en 1953FRATERNELLE ROYALE DU CORPS DE VOLONTAIRES POUR LA CORÉE (F.R.C.V.C.) asbl Bureau national F.R.C.V.C, Quartier Reine Elisabeth, 
Gp MP - Bloc 10 - Local 22,Rue d'Evere, 1, 1140 Bruxelles
Dhr.Julien Van Cauwelaert - Nationaal Voorzitter- Président national
Dhr.Gaëtan de Buck - Ondervoorzitter- Vice-Président
Dhr.Marc Watté Ondervoorzitter a.i- Vice-Président a.i
Dhr.Jean VAN CANEGHEM -Nationaal Secretaris- Secrétaire national
E-mail :
jean.vancaneghem@pi.be 011-347.611
Dhr. Fernand F. CUMPS -Nationaal Penningmeester- Trésorier national
E-mail :
fernand.cumps@belgacom.net 016-447.659
Porte-drapeau : Dhr Albert De Wever

www.belgian-volunteercorps-korea.be -- Les bérets bruns
http://paramicalebelge.e-monsite.com/pages/padre-sas-53.html
Les témoignages des vétérans en vidéo: http://www.warveteranstv.be/fr/videotheque/regardez-les-temoignages/coree

Le Musée de l'Armée a également édité un ouvrage sur le sujet: http://www.klm-mra.be/klm-new/koreabook/fr/
Le Musée royal de l’Armée et d’Histore militaire à Bruxelles ( http://www.klm-mra.be).Le livre est publié en couleurs avec une couverture souple. Format: 22 x 28 cm, 200 pages.
ISBN : 2-87051-050-0 -- Dépôt Légal : 2010/0935/5 -- Prix: € 25,-- hors port et emballage.
Commander ?
Par courrier : à l’attention de Monsieur P. Van Nieuwenborgh, Parc du Cinquantenaire 3, 1000 Bruxelles
par courriel :
infocom@klm-mra.be ou par fax : +32 (0)2 737 78 02.

Sources F.R.C.V.C., CLHAM, Musée Royal de l'Armée, le Bataillon belge en Corée


A la radio on entend Goodnight, Irene chanté par The Weavers avec le Gordon Jenkins orchestra


 

 

sommaire

©Marc Poelmans