sommaire
visiteurs depuis septembre 2002 --

les fêtes passées

Toutes vos photos sont les bienvenues.
Vous pouvez les envoyer (format jpeg par ex) à
marc.poelmans@skynet.be
avec la date et les personnes reprises sur l'image

Merci d'avance

sommaire images d'autrefois
1969
1970
1971

La compagnie en 1970 sous la présidence de Joseph Das


Cliquez pour agrandir

Tambours :
Jean-Marie Bourdoux - Laurent Bourdoux - Alain Bourdoux - Claudy Bautil - Arthur Charlier
Jean Lefebvre tambour major
Serge Malaise - Pierrot Paternotte - André Charlier - Marcel Loly - Martin Malaise - Gérard Michiels
Assis:
François Humblet - Célestin Nizet - Léopold Lambert - Joseph Das Général-président - Simon Thonus - François Cerfontaine - Pierrot Jowa - Claude Jowa
Debouts
Emile Kinet - Alfred Kinet - Maurice Woolf - Materne Verjans - Freddy George - Martin Humblet - Francis Humblet - Jules Germeau - Etienne Michaux
Victor Michiels - Hadelin Woolf Empereur -Gérard Humblet
Robert Menten - Robert Smulders - Pierre-Yves Jowa - Roger Humblet -Hubert George capitaine commandant - Joseph Bourdoux - Nico Kinet
Au fond:
Pierrot Brouha - Joseph Thys - Roger George - Michel Van Calster - Henri Calbert - Denis Philippens - Fernand Humblet - Guillaume Charlier
Léon Charlier - François Humblet - Jean Lottin - Francis Humblet - Martin Charlier - Marcel Poelmans - Robert François

Vue agrandie ICI
Merci de compléter en m'envoyant vos infos
Marc Poelmans

Officiers et drapeau des Confrères 1970
Rue du Collège en 1970.
Les officiers Guillaume Charlier, Francis Humblet et Léon Charlier (Janjan) devant le Drapeau des Confrères porté par José Antoine.
Derrière en civil les Confrères Joseph Humblet qui offrit le drapeau de St Martin et Louis Delfosse.

 


Les Aphodite's childs interprètent un slow appelé It's Five O'Clock
Imaginez-vous sur la piste éclairée légèrement de bleu, pas trop, et serrant langoureusement une jolie fille ou un beau garçon dans vos bras ...

Le goupe, se compose de musiciens qui auront aussi une carrière solo comme Vangelis ( les Chariots de feu ,1492 - Christophe Colomb , ...) ou Demis Roussos( Quand je t'aime, Good bye my love, good bye ,...) qu'on entend chanter ici

Jean Vallée représente la Belgique au concours Eurovision de la chanson avec Viens l'oublier



It's Five O'clock - - - Il Est Cinq Heures

It's five o'clock
And I walk through the empty streets
Thoughts fill my head
But then still
No one speaks to me
My mind takes me back
To the years that have passed me by

It is so hard to believe
That it's me
That I see
In the window pane
It is so hard to believe
That all this is the way
That is has to be

It's five o'click
And I walk through the empty streets
The night is my friend
And in him
I find sympathy
And so I go back to the years
That have to past me by

It is so hard to believe
That it's me
That I see
In the window pane
It is so hard to believe
That all this is the way
That is has to be
It's five o'click

And I walk through the empty streets
The night is my friend
And in him I find sympathy
He gives, gives me day
Gives me hope
And a little dream too
Il est cinq heures
Et j'erre dans les rues vides
Ma tête est remplie de pensées
Mais cela continue
Personne ne me parle
Mon esprit me ramène
Aux années que je n'ai pas vraiment vécues
 
Il est si dur de croire
Que c'est moi
Que je vois
A la fenêtre
Il est si dur de croire
Que tout cela
Doit ce produire de cette façon

Il est cinq heures
Et j'erre dans les rues vides
La nuit est mon amie
Et en elle
Je trouve la sympathie
Et je reviens alors aux années
que je n'ai pas vraiment vécues
 

Il est si dur de croire
Que c'est moi
Que je vois
A la fenêtre
Il est si dur de croire
Que tout cela
Doit ce produire de cette façon

Et je me promène dans les rues vides
La nuit est mon amie
Et en elle je trouve de la sympathie
Il me donne, donne le jour
Me donne de l'espoir
Et un petit rêve aussi

 

 

sommaire

©Marc Poelmans