Les Francs Arquebusiers de Visé - le 20e siècle
de 1925 à 1950

Home Vers le 20e siècle de 1914 à 1925 Vers le 20e siècle de 1950 à 2000 dernière mise à jour:31/01/14
visiteurs depuis septembre 2002 --

Vous entendez le Chant des Partisans



En 1935,
le Roi accorde le titre de Compagnie Royale
aux Francs Arquebusiers sous leur nouvelle dénomination

1939

Cérémonie d'hommage aux défunts au cimetière de Lorette en 1939, la chapelle des combattants n'existe pas encore
La dernière fête eut lieu le 2 juillet 1939.
On sent que la guerre n'est pas loin.
Dans une lettre du 30 octobre 1939, la compagnie invitait ses membres à une réunion le dimanche 8 novembre pour rendre hommage aux victimes de 1914 au monument aux morts

Visé, Café du Pont

1er juillet 1945,

L'occupation terminée, les Francs Arquebusiers se rendirent au cimetière de Lorette,
en tenue de ville avec les tambours et les drapeaux pour y célébrer leur cérémonie et rendre un hommage encore plus solennel aux disparus.

La réunion des membres dut avoir lieu au Café du Pont tenu par le confrère Léon Douin, car la salle de l'Alliance, rue Dodémont, avait été incendiée et n'était pas disponible.
En fait elle avait subit des tirs provenant des canons américains situés sur la rive gauche et qui attaquaient les allemands

Durant les deux périodes de guerre, les gildes durent cesser leurs activités,
mais dès la fin de la guerre fêtaient ensemble la Liberté retrouvée.

 


Tambours à Visé en 1946, fête de la libération, Léonard Cordy tambour-major
Cérémonie patriotique en 1946,
on reconnait à l'avant plan, Léonard Cordy, Tambour-Major des Francs
qui commande des tambours en civil issus des trois gildes qui défilent rue du Perron
Le tambour en pantalon golf au milieu du premier rang est
Nicolas (Nico) Kinet

Vers le 20e siècle de 1950 à 2000


dernière mise à jour:31/01/14

Home

les blasons sont dessinés et placés avec l'aimable autorisation de